SKYZOO

Hip-Hop Jul 27, 2021

Ce rapper de Brooklyn fait preuve d’une grande dextérité avec les mots et d’un profond respect pour les bases de la culture Hip-Hop depuis ses débuts au début des années 2000.

Skyzoo a dans la voix cette hargne, cette rage qui a fait la légende des plus grands. Dans ses textes, il traite souvent des luttes quotidiennes pour vivre ou survivre dans son Brooklyn natal. Les rêves de succès sont aussi un thème récurrent.

Skyzoo se fait connaitre avec des "mixtapes" au début des années 2000. Les siennes ont un avantage de taille : elles sont en partie produites par DJ Premier et "9th Wonder". Il débute officiellement en 2009 avec "Salvation". Puis au fil de ses enregistrements, il explore différents types de rap avec un goût prononcé pour le jazz. Les références à ses ainés sont nombreuses, histoire de montrer qu’il connaît l’histoire de sa culture. Histoire de montrer aussi du respect pour ceux qui étaient là avant lui. En plus de vingt ans et parce qu’il force le respect par sa technique de rap, il a réussi à s’offrir les services de Jill Scott, Black Thought, Jadakiss et Talib Kweli, entre autres.

Gregory Skyler Taylor, son vrai nom, est née le 24 décembre 1982 dans "Crown Heights", New-York, mais il grandit dans le quartier de "Bedford-Stuyvesant" à l’histoire rap déjà bien chargée. Dès le début de sa vie, il est prédestiné à une carrière dans la musique. En effet, son surnom "Skyzoo" lui est donné par ses parents en références à son nom ("Sky" pour son nom Skyler) et surtout en hommage au grand groupe funk-disco new-yorkais des années 1980, le groupe Skyy. Un de leurs singles de l’année 1980 était intitulé "Skyyzoo"…

Skyzoo grandit donc avec funk, disco, soul et première génération du rap. Plus tard, il est impressionné par Aaliyah, Notorious BIG et Jay-Z. Parce qu’il a du talent et de l’audace, il parvient à travailler avec Jay Dee et 9th Wonder. Ses premières mixtapes inondent les rues de New-York. Il espère un contrat avec une major du disque. Son style est très jazzy.

2006, il n’a que 24 ans lorsque son ami Jay Dee décède. Il est ravagé. En réaction, il enregistre "Sky’s Last Donut" pour son ami. "Present Cloud 9 : the 3 Day High", album réalisé en collaboration avec 9th wonder sort la même année. Il signe alors sur le label de son ami 9th Wonder. Sa façon de rapper se fait plus précise, plus rythmée, plus puissante. 2012, trois ans après "Salvation", il monte d’un cran avec l’album "A Dream Deferred", une œuvre remplie de bons singles. C’est le cas du titre "Spike Lee Was My Hero". Il n’avait que 7 ans à la sortie du "Do The Right Thing" du réalisateur. Il grandit avec son œuvre et lui rend un vibrant hommage. Spike Lee apprécie et le fait savoir. Talib Kweli est invité sur le titre.

Depuis, fidèle à ses convictions, il sort des albums au rythme d’un par an depuis 2019 sur le fameux label "Mello Music Group". À suivre.

Bandcamp pour acheter ses trois derniers albums. :)

Tags