JULIEN DAÏAN

jazz May 29, 2021

Enfin un musicien de jazz qui ne se contente pas de ce qu’il sait faire ! Julien Daïan est un excellent saxophoniste, amateur de mélanges et de sonorités contemporaines. Son nouvel album "Cut Up" en est un reflet brillant.

Dix titres gorgés de groove, de soleil et de différentes cultures. Car si la base est jazz, rien n’empêche des jamaïcains de se joindre à la formation ("Bring Some Love"). Luciano, déjà bien connu des amateurs de reggae / raggae et Mikey General apportent une chaleur indéniable a la musique de Daïan. Parfois, le temps devient orageux et l’air est moite le temps d’un "Storm At The Beat Hotel". Octave Ducasse (batterie) et Edouard Monnin nous donnent chaud pour mieux affronter le rap de Biship Chasten sur "Everybody Love Me". Superbe titre "jazz / rap" !

"The Melody At Night With You" disait Keith Jarrett en 1999. Pour Julien Daïan, la nuit est également propice à la réflexion. Un "Sometimes At Night I Think Of You" tout en douceur, subtilité et placement. Balayages de batterie, piano et le saxophone un peu "kind of blue", histoire de museler les intégristes du jazz qui voudraient cracher sur les mélanges de Daïan.

Pour finir en beauté, le groupe se permet une reprise du fameux "Woman In Chains" qui avait assuré un succès mondial aux "Tears For Fears" en 1989. Et vous savez quoi ? Avoir l’original bien en tête permet d’apprécier à sa juste valeur cette superbe relecture du titre.

Jamais deux sans trois dit l’adage. Un troisième album et un grand disque pour Julien Daïan. Mieux vaut tenir que courir, la preuve.

Julien Daïan "Cut Up" (2021 / Paradoxe)*** Acheter                     (photo : Renaud Monfourny)

Tags